Le référencement naturel

Le référencement naturel et payant

Le référencement vise à améliorer la visibilité d’un site Internet sur les moteurs de recherche. Concrètement, il s’agit d’optimiser son site Internet pour qu’il apparaisse dans les premiers résultats (ou qu’il s’en rapproche) lorsqu’un internaute tape certains mots-clés dans la barre de recherche. Parce que la majorité du trafic d’un site Internet provient généralement des moteurs de recherche, il est indispensable d’effectuer régulièrement des actions de référencement sur son site.

On distingue deux types de référencement: le référencement naturel et le référencement payant.

référencement

Dans le cadre du référencement naturel, les sites sont classés selon leur pertinence par rapport aux requêtes des internautes. Ce type de référencement est gratuit, ce qui signifie que le propriétaire d’un site Internet n’a pas à payer pour que le moteur de recherche propose son site dans les résultats de recherche. Le référencement naturel est très efficace et génère plus de trafic que le référencement payant.

Le référencement payant est un système de promotion publicitaire. Les annonceurs définissent les mots-clés sur lesquels ils souhaitent que leurs sites apparaissent, ainsi que le prix qu’ils sont prêt à payer pour obtenir une visite (à définir pour chaque combinaison de mots clés). Dans le cadre du référencement payant, le classement des sites dépend de l’indice AdRank, qui comprend deux éléments :

  • Le coût par clic, c'est-à-dire le prix que le propriétaire du site est prêt à supporter pour obtenir une visite
  • Le niveau de qualité, déterminé par :
    • La qualité de la page de destination
    • La pertinence du mot-clé par rapport à l’annonce
    • L’historique du taux de clic du mot-clé
    • L’historique du taux de clic de l’annonce
    • La pertinence du texte d’annonce par rapport au site et au mot-clé
    • De nombreux autres critères

A noter que sur Google, Bing et Yahoo, une zone bénéficiant d’une visibilité exceptionnelle appelée « zone premium » est réservée aux sites ayant un taux de clic ou un score de qualité exceptionnel.

Optimiser le référencement naturel de son site

De très nombreux paramètres influent le référencement naturel d’un site. Optimiser son site pour le référencement nécessite donc beaucoup de travail. Nous allons voir quelques actions importantes à réaliser.

Optimiser la structure de son site

Optimiser les balises « titre » et « description »

Situées entre les balises HEAD au niveau du code source, les balises méta fournissent des informations structurées relatives à une page web. De nombreuses balises méta existent mais seules deux balises sont primordiales pour le référencement : la balise titre (<title>titre de la page </title >) et la balise description (<meta name="description" content="la description de la page" />).

balise title et description

La balise titre : chaque page doit avoir un titre unique résumant son contenu et comportant des mots-clés recherchés par les internautes et sur lesquels vous souhaitez positionner votre site.

La balise description : elle décrit la page par un texte court (une à deux lignes suffisent) et donne envie à l’internaute de découvrir la page. Insérez dans le texte des mots-clés relatifs au contenu de la page et sur lesquels vous souhaitez positionner votre site.

La hiérarchisation du contenu

Le contenu doit être structuré et hiérarchisé grâce à des balises HTML adéquates. Utilisez pour les entêtes les balises H1, H2, H3, … en fonction du plan de texte et de l’importance du contenu. Il est conseillé de ne pas utiliser la balise H1 (la plus importante) plus de deux fois. Préférez une hiérarchisation pyramidale du contenu de votre site.

Les urls

Une url optimale affiche les répertoires du site de façon hiérarchisée et contient des mots-clés pertinents. Si vos urls sont du type site.fr/article.php?id=4&page=7, il est conseillé de pratiquer une réécriture d’url afin d’obtenir une url plus explicite, comme par exemple site.fr/auteurs-francais/16eme-siecle/rabelais

Optimiser le contenu de son site

Définir les mots-clés

Parce qu’il est impossible d’apparaitre en bonne position sur tous les mots-clés dans les moteurs de recherche, il est nécessaire de définir des mots-clés pertinents sur lesquels on souhaite se positionner.

    Réaliser une étude sémantique

    Dressez une liste des mots et des expressions clés qui résument le contenu de votre site, tout en pensant aux nombreux synonymes. Ces mots-clés doivent être des termes recherchés par les internautes. Vous pouvez vous aider de l’outil de Google pour connaitre le nombre de recherches effectuées avec chaque mot-clé : https://adwords.google.com/select/KeywordToolExternal

    Exemple pour une agence immobilière située à Lyon :

    • Lyon immobilier
    • Lyon location appart
    • Agence immobilière Lyon
    Analyser la concurrence

    Plus un mot-clé est concurrentiel, plus il est difficile de faire apparaître son site dans la première page des résultats. Dès lors, il faut choisir des mots-clés à la hauteur du site que l’on souhaite positionner, et se fixer des objectifs réalisables. Un petit site d’e-commerce vendant des montres n’a aucun intérêt à se positionner exclusivement sur le terme « montres », et tout intérêt à se positionner sur des termes moins recherchés comme « acheter montre femme », « montre armani homme », … Mieux vaut arriver dans les premières positions sur un mot-clé moyennement concurrentiel et recherché, qu’arriver en 5ième page sur un mot-clé très concurrentiel et recherché.

    Le principe de la longue traine

    La longue traine représente l’ensemble des mots-clés peu recherchés, soit la très large majorité des mots-clés. Ces mots-clés semblent inintéressants et pourtant, l’ensemble de ces mots représente bien plus de recherches que l’ensemble des mots-clés très recherchés. Pour obtenir beaucoup de trafic sur son site, il ne faut donc pas négliger les mots-clés peu recherchés. D’autre part, ces derniers engendrent un taux de conversion plus intéressant que les mots-clés très recherchés, car ils sont généralement très précis. Un internaute tapant « télévision led Phillips 102cm » est d’avantage susceptible d’acheter une télévision qu’un internaute tapant seulement « télévision ».

    Les mots-clés très concurrentiels sont utiles pour améliorer la notoriété de sa marque tandis que les mots-clés peu recherchés sont utiles pour créer des conversions.

    la longue traine

    Optimiser le contenu textuel

    Le contenu de votre site web doit être de préférence un contenu unique car les moteurs de recherche n’apprécient pas le contenu dupliqué. Si possible, donnez à vos textes un intitulé contenant des mots-clés pertinents. Quant au contenu des textes, il doit être rédigé pour l’internaute et non pas pour les moteurs de recherche. Évitez donc de surcharger vos textes de mots-clés. De plus, si l’indice de densité d’un mot-clé est trop élevé dans vos textes, vous risquez d’être pénalisé par les moteurs de recherche.

    Optimiser le référencement des images et des vidéos

    Si le contenu textuel est le plus recherché par les internautes et reste donc une priorité pour le référencement, le référencement des images et des vidéos ne doit pas être délaissé. Voici quelques conseils pour référencer au mieux images et vidéos sur des moteurs comme Google Images ou Google Vidéos.

    Optimiser le référencement des images
    • Attribuer des noms pertinents à ses images (exemple : tutoriel-referencement-images.jpg au lieu de image6.jpg)
    • Compléter l’attribut « alt » de la balise « img » par une courte description de l’image
    • Optimiser les textes proches de l’image et ajouter une légende pour l’image avec des mots-clés
    • Ne pas surcharger la page web d’images. Plus la page contient d’images, moins ces images apparaissent pertinentes aux yeux des moteurs de recherche
    Optimiser le référencement des vidéos
    • Nommer la vidéo avec des mots-clés en relation avec son contenu
    • Héberger la vidéo sur des plateformes vidéo comme Youtube ou Dailymotion en prenant soin de renseigner les différents champs de description de la vidéo
    • Optimiser les textes proches de le la vidéo et ajouter une légende pour la vidéo avec des mots-clés
    • Diffuser le lien de la vidéo sur le flux RSS de son site, sur les réseaux sociaux, sur son blog, …

    Le référencement local

    Les internautes effectuent de plus en plus souvent des recherches locales. Internet a remplacé petit à petit les pages jaunes pour trouver un professionnel ou une entreprise près de chez soi. Il est donc important d’optimiser le référencement local de son site, en opérant quelques actions comme :

    • Inscrire son entreprise sur Google Maps
    • Insérer les coordonnées de son entreprise sur les pages de son site
    • Ajouter une localisation dans la balise « title » lorsque c’est pertinent (exemple : « agence web Lille »)
    • Ajouter une localisation dans la balise méta « description »
    • Optimiser le contenu de ses pages (exemple : notre agence web, située à Lille, …)
    • Inscrire son site sur des annuaires régionaux

    Mettre à jour régulièrement le contenu de son site

    Renouveler régulièrement le contenu de son site favorise le référencement. C'est signe pour les moteurs de recherche que le site est en pleine activité et donc, davantage susceptible d’intéresser les internautes. Faites donc vivre votre site en ajoutant régulièrement du contenu (articles, images, …). Petite astuce : autoriser les commentaires des internautes est un moyen facile d’obtenir du contenu nouveau sur son site.

    Optimiser le maillage interne et externe de son site

    Les liens

    La popularité des sites web est prise en compte par les moteurs de recherche pour classer leurs résultats. En théorie, plus un site web est populaire, plus il va récolter de liens entrants. Fort de ce constat, les moteurs de recherche analysent les liens entrants et sortants des sites afin d’en deviner leur popularité. Il est donc intéressant d’augmenter la popularité réelle de son site web, mais aussi de la gonfler artificiellement en cherchant à augmenter le nombre de liens entrants de son site.

    Le PageRank

    Crée par Google, le PageRank est un algorithme attribuant à chaque page web un indice de popularité entre 0 et 10, en fonction des liens entrants de la page. Une page web gagne en popularité à chaque fois qu’un lien externe pointe vers elle. Si ce lien externe provient d’une page web ayant un fort PageRank ou étant jugée par Google comme étant de qualité, alors la page gagne beaucoup en PageRank. A l’inverse, des liens entrants émanant de pages web à faible PageRank rapporteront peu en PageRank.

    Augmenter le PageRank de son site

    Utiliser les réseaux sociaux

    Les réseaux sociaux comme Facebook ou Twitter sont de très bons outils pour créer une communauté autour de son site web. En partageant et en communiquant autour de votre site, de vos produits ou de vos services, cette communauté vous apportera un nombre non négligeable de liens entrants. Si vous arrivez à créer un buzz sur les réseaux sociaux, ce nombre sera bien plus important.

    Les annuaires

    Il existe de très nombreux annuaires sur le net qui proposent, le plus souvent gratuitement, d’inscrire son site. Il est ainsi possible de rédiger un texte court de présentation (profitez-en pour y glisser des mots-clés pertinents) et d’insérer un lien vers son site. Il est conseillé de soumettre aux annuaires des textes uniques et de privilégier des annuaires thématiques en rapport avec le domaine d’activité du site.

    Les communiqués de presse

    Les sites de communiqués de presse permettent tout comme les annuaires de créer des liens vers son site. Une fois encore, il est préférable de rédiger un contenu unique pour chaque site de communiqués de presse. Le texte rédigé doit de préférence contenir quelques liens vers son site avec des ancres pertinentes, c'est-à-dire contenant des mots-clés bien choisis.

    Les échanges de liens

    Une pratique courante consiste à créer des partenariats avec d’autres sites web pour échanger des liens. Je mets un lien vers ton site et tu mets un lien vers le mien, généralement dans la rubrique « partenaires » du site. Outre le bénéfice côté référencement, cet échange permet d’obtenir facilement des visiteurs supplémentaires, dont le nombre varie en fonction de la visibilité du lien entrant sur le site partenaire. Afin d’inciter les internautes à découvrir votre site en cliquant sur le lien, privilégiez des partenariats avec des sites ayant un thème connexe au votre.

    Les achats de liens

    Interdits par Google, les achats de liens n’en demeurent pas moins une pratique répandue. De nombreuses plateformes d’achats et de ventes de liens se sont créés. Elles permettent d’obtenir des liens sur des pages web ayant un très fort PageRank. C’est d’ailleurs principalement le PageRank qui détermine le prix du lien. Les liens achetés sont difficilement détectables par les moteurs de recherche car rien ne les différencient des liens naturels. Mieux vaut cependant ne pas abuser de cette pratique.

    Les blogs

    Créer un blog permet de communiquer facilement autour de ses produits ou services. Il est très facile d’y glisser quelques liens vers des pages de son site. Par exemple, si vous écrivez sur votre blog un article sur un nouveau produit de votre site, créez un lien vers la page de votre site consacrée à ce nouveau produit.

    Les forums

    Rien n’empêche de faire la promotion de son site web sur des forums, de façon plus ou moins subtile. Outre le fait d’accroitre la popularité de son site, on peut en profiter pour mettre un lien vers celui-ci. Cependant, les liens sur les forums sont généralement en « nofollow », ce qui limite leur impact sur le référencement.

    Privilégier les liens en « dofollow »

    Par défaut, les liens bénéficient de l’attribut « dofollow », ce qui autorise les moteurs de recherche à suivre le lien. A l’inverse, l’attribut « nofollow » dans la balise HTML « rel » indique au moteur de recherche de ne pas suivre le lien et donc de ne pas transmettre de popularité. Cet attribut a été crée en 2005 dans le but de limiter le spam sur les forums. Mieux vaut donc privilégier les liens entrants en « dofollow » pour élever son PageRank.

    Paraitre naturel avec des liens entrants variés

    Bien que moins avantageux que les liens en « dofollow », les liens avec l’attribut « nofollow » ne doivent pas être ignorés. En effet, les moteurs de recherche vérifient que les liens pointant vers un site paraissent naturels, dans le but de lutter contre les méthodes de référencement abusives. Un site n’ayant que des liens en « dofollow » risque alors d’être suspecté de fraude et d’être sanctionné. Il est donc impératif de varier la nature des liens pointant vers son site : des liens en « dofollow », des liens en « nofollow », des liens venant de blogs, des liens venant de sites externes, des liens venant de noms de domaine anciens, …